Lorsqu’on ne verra plus le tigre on entendra son feulement

Lorsqu’on ne verra plus le tigre on entendra son feulement

Par Moumouni Bany

Publié le 02/06/15
Collection Classique
Cet ouvrage retrace le difficile apprentissage de la démocratie auquel sont confrontés la plupart des jeunes États africains sortis de la colonisation. Comment concilier les objectifs d’une dictature féroce et le fonctionnement normal du multipartisme ? Takelé, le chef de l’opposition, tentera de répondre à cette question par la ruse. Cette histoire, parallèlement à la description du combat entre un dictateur et son opposant, met en scène l’aventure d’Ulrich, un jeune cadre sans idéaux, à l’exception de la jouissance, sans limite et sans morale, de toutes ses « envies de parvenu ». Naïvement, il se mettra au service de la dictature du colonel Falkash dans l’optique de bénéficier de prébendes et d’impunités. Il s’agira là d’un mauvais calcul, puisqu’il sera finalement livré en sacrifice à la colère du peuple par le régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *