L’État-Major des armées et l’entraînement des Forces

L’État-Major des armées et l’entraînement des Forces

Par Léonard Messé

Publié le 05/06/15
Collection Classique
L’entraînement des Forces est capital car il permet, grâce à la simulation, d’offrir au Haut-Commandement des armées, un champ d’anticipation sur toutes les situations complexes d’agression ou de menace. À partir de ces dernières, l’État-Major des armées (EMA) confectionne des scénarios destinés à les déterminer, les localiser et fixer les objectifs politico-militaires ainsi que les moyens à engager. C’est la clef de voûte du plan général de l’emploi des Forces ou du «concept de défense».

La problématique de notre travail tourne autour de la capacité de l’EMA à traduire en actes la vision stratégique du chef de l’État ou des Armées dans le domaine de l’entraînement des Forces. En effet, l’entraînement, tel qu’il est pratiqué par les Forces armées dans les centres d’instruction est une réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *