Lumière d’Ombre

Lumière d’Ombre

Par Jean de Baulhoo

Publié le 20/02/12
Coup de coeur
Dans l’arbre, le bûcheron verra d’abord le tronc. Le poète fera de son feuillage tourmenté par le vent, les cheveux d’une femme abandonnée aux bras de son amant. En pensant aux racines, il imaginera un monde de genèse invisible. Sous le tapis de feuilles langoureux, il devinera la graine et son germe vigoureux.
Dans l’arbre de l’humanité, le bûcheron de la modernité a violemment émondé, oubliant jusqu’aux racines, qui avaient élevé l’arbre dans sa beauté.
Il en est des hommes comme des graines, certaines prédestinées à vaincre l’adversité, atteignent enfin la lumière, et de nouveau dans l’ombre tombent des graines.
Un homme de la haute finance, soumis aux forces de l’argent, découvre ses lointaines racines à la quarantaine. Dans un périple à la dimension symbolique et initiatique, il va devenir un homme accompli, guidé ou manipulé par une alliance qui a traversé les siècles. A moins que cela ne soit une main cachée, la main de Dieu peut être?
Ce roman d’anticipation met l’homme en avant, dans sa quête d’absolu.