Malaises français, défis algériens

Malaises français, défis algériens

Par Sofiane Naït Mouloud

Publié le 22/07/14
Collection Classique
Qui des individus ou de leurs dirigeants portent la responsabilité du choix de leur société ? Cette interrogation sur l’individu opposé au monde politique est commune à la France et à l’Algérie.
La France, avec ses siècles d’Histoire, de culture et de savoir, appréhende les autres et le monde à travers une posture défensive, alors qu’elle pourrait leur donner un horizon progressiste.
L’Algérie, quant à elle, se trouve à un tournant majeur de son Histoire : elle a le devoir de mettre sa puissance financière au service de son ouverture sur le monde et de son capital humain par le biais de l’éducation, de l’égalité des droits, de l’exigence démocratique et d’une valorisation de ses cultures.

Ces deux pays, ainsi que leurs citoyens, sont à un carrefour similaire, un carrefour qui les oblige à reconsidérer leur vision du monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *