Mamie Odile

Mamie Odile

Par Anne Onay

Publié le 08/11/13
Collection Classique
Mamie Odile n’est pas âgée, elle est vieille. Elle n’en a pas conscience. D’ailleurs, elle n’y a jamais vraiment cru à la conscience. Elle est comme elle est, c’est comme ça, et demain la radio annonce qu’il pleuvra, ma bonne dame. Mi-aveugle du séjour, mi-aveugle du grenier, ses œufs sont franchement moins brouillés que ses télécommunications internes. C’est qu’elle ne capte plus grand-chose des médias ni du monde, mémé. Ses enfants ? Des ingrats qui ne viennent même pas la voir. On se demande bien pourquoi. Alors dès qu’une bonne Samaritaine de la causette lui jette une bouée téléphonique, elle s’y agrippe comme une enfant avide, préférant cracher le morceau plutôt que de le lâcher. La vieillesse a beau être un naufrage, mon Général, il n’y a pas d’âge pour apprendre à nager…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *