Marguerite Taos Amrouche

Marguerite Taos Amrouche

Par Kamel Drici

Publié le 19/05/14
Collection Classique
« Cet hommage se veut comme une réalisation et un exhaussement des vœux de Taos. Ses vœux sont aussi les miens, les nôtres, ils versent dans la continuité du chemin défriché par elle. Elle n’a jamais chanté chez elle en Algérie, je l’ai chantée et je ne cesse de la chanter. Nous voici, ses fils à elle, comme elle aimait le dire, quand elle voulait parler des Algériens et Algériennes, pour l’immortaliser : lire, écouter, écrire et chanter Taos en Algérie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *