Merci maman merci papa

Merci maman merci papa

Par Annie Lapeyre

Publié le 26/12/13
Collection Classique
« Blessures d’enfance » est le titre d’une très belle chanson d’Yves Duteil.
Alors que ces blessures sont endormies au plus profond de soi, et que l’on s’est habitué à vivre avec, sans les oubliées pour autant, le décès du père et de la mère les réveille d’un long sommeil.
« J’ai beau cherché dans ma mémoire, je n’ai aucun souvenir de gestes tendres et affectueux de la part de mes parents ; cet amour qui vous construit solide pour plus tard. Il est vrai que j’étais un accident comme on disait à l’époque. »
Dans la deuxième partie du livre, ma passion pour le chant montre que cela peut-être une vraie thérapie, un bonheur plus fort que les vieilles blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *