Mes errements

Mes errements

Par Mohammed Becha

Publié le 27/03/15
Collection Classique
Ayant abandonné ses études, Kaci se rend en France pour les terminer. Sans bourse et sans ressources, il se rend vite à l’évidence de la difficulté de concilier études et travail. Il abandonne de ce fait les études pour le travail, en pensant les reprendre au moment opportun. Il occupe des emplois successifs et devient pizzaïolo, métier qu’il va exercer avant de gérer un restaurant au Mont-Saint-Michel. La providence le met en présence d’un fabricant de moteurs électriques de la Côte-d’Or, qui l’engage dans son usine. Il s’épanouit mais redoute pour ses enfants l’apprentissage d’une culture opposée à la sienne. Il rentre au pays pour s’y installer. Confronté à de multiples aléas, il repart en France en galère et termine chez Marie-Lise, qui le reprend dans son usine; c’est la fin de son errance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *