Mon identité nationale

Mon identité nationale

Par Abla Boutera Bonin

Publié le 23/02/12
Coup de coeur
« Quand il m’ouvrit la porte et me vit, je n’ai jamais su ce qui s’était produit, mais je compris au regard qu’il me jeta qu’il n’était plus amoureux. Il demeura froid, pour ne pas dire glacial, et distant. Après avoir discuté un peu avec lui et avoir appris que son oncle ne voulait pas de moi, très déçue, je compris que je ne l’intéressais plus et je suis repartie en pleurant. Ce fut pour moi une grande désillusion et un grand vide dans le cœur, car jamais je n’avais cessé de penser à lui et de l’imaginer être mon futur époux.
Je n’avais plus envie de rentrer ; je voulais mourir. J’avais l’impression que ma vie s’était arrêtée avec cette triste nouvelle, que je n’avais plus aucun avenir à présent »
.

À travers un témoignage biographique empreint de douceur et de dureté, l’auteure, née dans une famille algérienne musulmane, révèle la difficulté pour elle d’exister en France et en Algérie, afin d’être ou de ne pas être, sans se heurter ou heurter les autres.