Mortido

Mortido

Par Bernard Graux

Publié le 17/08/12
Collection Classique
Ce roman est garanti 80 % noir, comme le bon chocolat. Des forces obscures poussent vers un destin terrifiant les principaux acteurs : Joseph, le bad boy ; William, le trader pressé ; Lubomir, le tribun dévoyé ; Lola, la superbe vengeresse, fan de la sombre Billie Holiday et jamais loin de sa Harley, noire évidemment. Un projet diabolique fonde sa personnalité depuis sa tendre enfance. Elle a souffert, mais elle sait que rien ne soutient plus que la haine… Et enfin, Antoine de Montségur, le psychanalyste pourri qui aime le porto et semble détenir la clé des âmes sauf de la sienne. Qui croit encore au libre arbitre ? Il est trop facile de rationaliser un itinéraire, après coup. Ne serait-ce pas la mortido qui, tapie au fond de nous, tricote nos noirs destins ?