N’bélé, la petite fleur de la savane

N’bélé, la petite fleur de la savane

Par Jean François MARTINE

Publié le 05/06/15
Collection Classique

« Il y a, quelque part en Afrique de l’Est, une petite colline perdue au milieu de la savane, qui s’érige solitaire, au milieu du territoire des Massaïs. Les pasteurs de la pluie appellent ce lieu N’bélé : la petite fleur de la savane. Ils considèrent l’endroit sacré, car les jours de pleine lune, on voit se détacher sur l’horizon la silhouette d’une jeune femme, aux longs cheveux bouclés, qui contemple la nuit infinie. […] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *