Née sous une mauvaise étoile

Née sous une mauvaise étoile

Par Christiane Delpierre-Berthou

Publié le 17/02/12
Classique
« Chaque jour, je demandais à Dieu de bien vouloir me prendre avec lui dans les Cieux, car ma vie n’était qu’une succession de jours gris. Je n’étais qu’une bâtarde, une intruse, une reniée dont personne ne voulait. »
Ce bouleversant témoignage nous plonge au cœur d’une enfance hors du commun.
Née de parents inconnus, abandonnée à sa naissance, Anaïs fut recueillie par les sœurs de Saint Vincent de Paul qui tenaient un orphelinat, dans lequel elle vécut ses treize premières années sous la férule de nonnes qui faisaient subir à leurs pensionnaires les pires sévices.
À treize ans, elle fut envoyée dans une ferme comme bonne à tout faire. Là, encore, elle dû faire face aux maltraitances et aux assauts d’un homme de la pire espèce.