Ngondion, l’enfant de la savane

Ngondion, l’enfant de la savane

Par Dangdé Laobele Damaye

Publié le 19/06/15
Collection Classique
Le père de Ngondion s’approche de ces curieux visiteurs et les salue avec amabilité. Quand Ngondion tend à son tour sa main pour les saluer, l’un deux réagit : « comment un bizu peut-il tendre sa sale main à un foyer ? Tu dois savoir pourquoi nous sommes ici. Tu prends mon vélo et je monte derrière toi. Tu viens avec nous au village pour apprendre comment se comporte un bon bizu » dit-il avec autorité.

En ces temps-là, la brimade était autorisée dans les établissements secondaires. Les jeunes élèves qui faisaient leur entrée au collège ou au lycée étaient soumis à de dures épreuves de brimade, souvent humiliantes et éprouvantes. Certains néophytes, qui n’arrivent pas à supporter ces épreuves, fuient l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *