N’oubliez pas que je joue, Sonia Rykiel, Judith Perrignon

N'oubliez pas que je joue, Sonia Rykiel, Judith Perrignon

 

 

 

Dans N’oubliez pas que je joue, Sonia Rykiel se livre à Judith Perrignon comme jamais elle ne l’avait fait jusque là.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : N’oubliez pas que je joue

« Elle l’a trafiqué toute sa vie la vérité, elle ne peut pas parler pour elle. C’est pour ça que je suis là.

Depuis des mois, sans autre forme de protocole, je viens quand elle peut, pas quand elle veut, je force doucement la porte de ses souvenirs, je m’immisce entre elle et son personnage, c’est là que je l’attends, là qu’est notre livre… Il est temps de dire son secret, d’expliquer ce qui l’empêche, pourquoi elle tremble et se cache. » Judith Perrignon

Sonia Rykiel a rencontré Judith Perrignon pour lui confier ce qu’une reine de mode n’ose avouer. Et puis tout le reste est venu, la petite fille, les artifices, la création, les hommes, la beauté, la liberté, les déchirures… Un récit à deux voix où l’on retrouve le talent de l’auteur de l’Intranquille, écrit avec Gérard Garouste.

Sonia Rykiel a fondé une maison de couture de renommée internationale à laquelle elle a donné son nom. Elle a publié plusieurs ouvrages dont Et je la voudrais nue (Grasset, 1979), Les lèvres rouges (Grasset, 1996), L’envers à l’endroit (Fayard, 2005).

Judith Perrignon est journaliste et écrivain. Elle a connu de remarquables succès critiques et publics avec notamment chez le même éditeur, C’était mon frère… Théo et Vincent van Gogh (2006) et L’Intranquille (2009), avec Gérard Garouste, plébiscité par plus de cinquante mille lecteurs.

N’oubliez pas que je joue, Sonia Rykiel, Judith Perrignon, Biographie (broché). Paru en 04/2012 : 14,80 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *