Ode au silence

Ode au silence

Par Saint-Clair Michaël Sung

Publié le 23/01/14
Collection Classique
L’esprit de cette poésie dévoile une âme tourmentée qui pactise mieux, communie avec le silence et la solitude au point de confondre leurs battements lors des ébats jubilatoires.
On ne triche pas avec elle, la solitude. Elle ne connaît pas le marchandage.
L’Ode au silence est loyale. C’est l’évocation personnelle des affres de la solitude…la frustration d’une âme assurément meurtrie par l’esseulement quotidien qui, ayant perduré, a atteint au paroxysme son but : l’accoutumance au silence et à la solitude, au point qu’elle finit par en découvrir les vertus et délices ; par s’en délecter même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *