On ne meurt pas au paradis

On ne meurt pas au paradis

Par Désiré Cornu

Publié le 19/06/15
Collection Classique
Un groupe de randonneurs décidé à lutter contre les préjugés est confronté à la question du naturisme au point d’être mêlé aux remous politiques d’un projet de camping dédié à ce mode de vie ! L’évolution psychologique des personnages du roman en constitue la trame. Parmi eux, un pasteur et sa femme. Leur itinéraire intérieur dévoile une course d’obstacles culturels et religieux. Surprises, rebondissements, humour assaisonnent ce qui ressemble à un plaidoyer en faveur du naturisme. Mais pas seulement, car si ce mode de vie permet de mieux accepter son propre corps, il crée aussi des espaces de vraies rencontres avec des personnes marginalisées par leur apparence : paralysés, femmes auxquelles il manque un sein, victimes de brûlures, personnes âgées, obèses ou de petite taille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *