Ophélie, ma tendresse

Ophélie, ma tendresse

Par Grégory SÉRAPHIN

Publié le 16/04/15
Collection Classique
Ophélie, ma tendresse est une œuvre éminemment poétique, dans le fond comme dans la forme, qui raconte une histoire d’amour entre un homme français mature de la quarantaine et une jeune fille suissesse de dix-huit ans, blonde aux yeux bleus, au visage diaphane. Le texte, mélange d’alexandrins et de prose, exprime un idéalisme affectif puissant, et décrit l’état amoureux naissant, le coup de foudre, l’extase de l’amour, sous une forme que l’on peut qualifier de romantique, fleur bleue, tendre et platonique. L’action se passe en Suisse romande entre Genève, Lausanne, Morges et Lutry, et met en lumière l’importance de la fusion des cœurs, de la tendresse effusive et de la complétude en amour pour parvenir au bonheur sur Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *