Pompon

Pompon

Par Michel Ossadon

Publié le 19/04/12
Classique
Voici deux nouvelles qui ne devraient pas coexister ici, dans ce même recueil. Tellement de dissonances que l’on en hurlerait au massacre ! La première, si candide et pleine d’émotion, semblerait tissée sur mesure pour les enfants. Mais la seconde, hum… Un petit conseil : adultes, lisez d’abord !!! Pourtant, le lien est bien là, fort et mystique : le chat. Si doux… Si griffu aussi. Son pouvoir irrévocable va opérer par deux fois, sans calcul, aucun. Ici, il sera le bras armé du destin ; celui qui fustige le fiel et la médiocrité de l’homme en s’immisçant dans sa comédie. Là, en toute fragilité et douceur passive, il se fera des plus précieux catalyseurs d’amour et d’apaisement.