Portraits croisés

Portraits croisés

Par Raymond Matabosch

Publié le 07/12/11
Collection Classique
Dans un système musical ou littéraire, les mots mélodie et élégie désignent la dimension qui prend en compte les hauteurs émises par une source, individuelle ou collective, instrumentale ou vocale, au sein d’une réalisation musicale ou poétique quelconque. La mélodie et l’élégie s’opposent, principalement au rythme, autre composante de la musique et de la poésie. Parce qu’elles font se succéder des sons et des tonalités aux fréquences différentes, une mélodie et une élégie sont une succession d’intervalles. En effet, du point de vue de l’interprète ou de l’auteur, comme de celui de l’auditeur ou du lecteur, chaque note d’une mélodie et chaque mot d’une élégie sont déterminés par l’intervalle mélodique qui sépare celles-ci de la note ou du mot précédent.