Position de femme

Position de femme

Par Robert Tirvaudey

Publié le 23/02/12
Classique
Position de femme dit tout à la fois le féminin en sa posture et la féminité en sa position. Ce ne sont là ni des thèmes ni des prétextes à l’écriture poétique, mais tentative de monstration de la facticité ‒ l’être de ce que nous sommes en notre être-là et remontée vers la transcendance ‒ la mise en avant de soi.
Le poème se veut alors aire de souffle et lieu de respiration :
« Le souffle pousse, monte, s’épanouit, disparaît ; il nous anime et nous échappe ; nous essayons de le saisir sans l’étouffer. Nous inventons à cet effet un langage où se combinent la rigueur et le vague, où la mesure n’empêche pas le mouvement de se poursuivre, mais le montre, donc ne le laisse pas entièrement se perdre. » (Philippe Jaccottet, La Semaison, mars 1960)