Pour différencier le roman, la nouvelle et le conte

Pour différencier le roman, la nouvelle et le conte

 

 

 

 

Certaines appelées Nouvelles, parfois appelés Contes, d’autres appelés Romans… : nous sommes parfois perdus pour saisir ce qui les distingue.

 

 

 

Comment différencier ces trois formes littéraires ? Qu’est-ce qui caractérise chacune d’elles ?

1. Pour différencier le roman et la nouvelle

La nouvelle se distingue du roman par :

– sa longueur : la nouvelle est beaucoup plus courte que le roman. Ceci dit, la taille d’une nouvelle peut varier d’une page à plusieurs dizaines ;

– sa matière : la nouvelle est centrée sur une intrigue ; elle brasse beaucoup moins de matière que le roman, proscrivant, contrairement à ce dernier, les intrigues secondaires, les descriptions et autres digressions. La nouvelle se concentre sur un petit nombre de personnages ; le roman, pas nécessairement.

De ces deux aspects résulte un caractère bref, incisif de la nouvelle, contrairement au roman, d’où elle tire d’ailleurs sa force.

 

2. Pour différencier la nouvelle et le conte

La nouvelle et le conte sont courts tous les deux. Au 19ème siècle, les deux termes sont employés indifféremment. Mais ils sont différents.

– la nouvelle est plus réaliste que le conte, elle dépeint souvent une esthétique contemporaine et se rapproche par là du roman ;

le conte, lui, s’ancre souvent dans le registre du fantastique et du merveilleux. Une autre de ses caractéristiques tient à ce qu’il soit souvent porteur d’une morale ;

– le conte nous fait aussi entendre la voit du conteur.

 

3. Pour différencier le roman, la nouvelle et le conte

Où situer le roman par rapport au conte et à la nouvelle ?

– au Moyen-âge, le roman conte les exploits des chevaliers et autres héros de l’époque ;

– les aventures extraordinaires et romanesques sont toujours à la mode grâce à l’évasion qu’elles permettent ;

– mais une des caractéristiques du roman est aussi sa capacité à raconter le réel : il peut raconter une vie, un évènement historique, les coutumes d’une époque, présenter des idées etc. Le roman peut donc inventer des personnages pour dire la réalité d’une époque ; être menteur et vrai à la fois !

 

Vous avez désormais tous les éléments pour différencier le roman, la nouvelle et le conte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *