Printemps arabe et paroles croisées

Printemps arabe et paroles croisées

Par Mohamed Ghalem

Publié le 29/05/15
Collection Classique
Le printemps est une saison qui, par sa verdure, maquille les montagnes et les prairies. Chez nous, on le force à porter le malheur et la peur.

La violence devient un rite printanier où, dans chaque pays arabe, on l’accueille comme un symbole de liberté et de démocratie, mais on oublie souvent qu’en cherchant la liberté, on risque d’égarer la paix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *