Pulsion de vie et pulsion de mort en psychanalyse

Pulsion de vie et pulsion de mort en psychanalyse

Par Marie-Lise Ehret

Publié le 10/04/15
Collection Classique
« Le concept de pulsion apparaît comme un concept limite entre le psychique et le somatique, comme le représentant psychique des excitations issues de l’intérieur du corps et parvenant au psychisme, comme mesure de l’exigence de travail qui est imposée au psychique en conséquence de sa liaison corporelle. Faim, soif, amour, etc.

Je pense que tout ce qui vit est tiré naturellement vers la pulsion de vie et d’autoconservation ; rien dans la chimie, la biologie et la physique ne permet de confirmer l’existence d’une pulsion de mort. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *