Quand une vieille morue de 40 ans ne frétille plus

Quand une vieille morue de 40 ans ne frétille plus

Par Carole Kiri

Publié le 10/12/13
Collection Classique
Le narrateur nous offre ici le plus grand match de rugby de sa vie, exhortant le lecteur à « lever la tête, à avancer, et à ne pas baisser les bras ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *