Quatre années pour se souvenir

Quatre années pour se souvenir

Par Gladys Gailliard

Publié le 17/07/14
Collection Classique
Alfred, âgé de 20 ans, doit, comme beaucoup d’autres, laisser sa famille et ses amis pour se battre, pour tuer l’ennemi. Il connaîtra la faim et le désespoir, mais trouvera, en échange, des amitiés insoupçonnées. Il laissera à ses descendants un souvenir impérissable de ces années terribles, un souvenir qu’ils recevront en héritage et garderont comme un trésor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *