Quatrième étage, rue Réaumur

Quatrième étage, rue Réaumur

Par Jean Bessière

Publié le 11/06/15
Collection Classique
Après le verdict implacable que le principal avait rendu en présence de ses parents, Ronan Gauvain augurait avec pessimisme de l’avenir. Son renvoi du collège n’allait-il pas le poursuivre un fichu bout de temps ? Naturellement, Ronan était encore trop jeune pour connaître au mieux tous les ressorts existentiels qui accompagnent la vie d’un homme. De surcroît, comme tout être au monde, personne ne lui avait remis les clefs de son destin.

Les mois qui suivirent sa mise à la porte du collège avec perte et fracas, seront en vérité l’opportunité pour Ronan de découvrir un espace féminin enchanteur, édénique ; un lieu qui, durant près de deux années, ne cessera de le fasciner. Aussi, Ronan y fera l’apprentissage d’un libertinage tout à fait inattendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *