Que celui qui n’a jamais péché, Père Jean-Philippe

Que celui qui n’a jamais péché, Père Jean-Philippe

 

 

 

Que celui qui n’a jamais péché… Père Jean-Philippe, prêtre auprès des toxicomanes, des prisonniers, des SDF, des prostituées.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Que celui qui n’a jamais péché… 

Le père Jean-Philippe est une légende. Pas seulement au bois de Boulogne où tout le monde connaît sa camionnette, aux portes toujours ouvertes. Dans cet îlot de prostitution et de violence, sa présence rappelle que la rédemption existe.

Enfant battu et martyrisé lui-même, Jean-Philippe est, depuis plus de dix ans, le confesseur de celles et ceux que tout le monde méprise, évite. Sa camionnette est non seulement un havre de paix où ces personnes épuisées et frigorifiées peuvent se réfugier en pleine nuit pour boire un café et se reposer, mais c’est aussi un lieu où on leur parle du bien, du beau, de l’amour, de la vérité.

L’un des moments les plus forts de ce témoignage hors norme est le voyage à Lourdes que le père Jean-Philippe entreprend avec ses ouailles si particulières. Contrairement aux idées reçues, les prostituées sont souvent des personnes croyantes, voire pieuses, très attachées à la Sainte Vierge.

 

Aujourd’hui le père Jean-Philippe est aumônier de la prison de Nanterre et padre des prostitués du bois de Boulogne.

Son histoire, il l’a raconte pour montrer à tous que « Rien n’est jamais perdu ! »

Que celui qui n’a jamais péché…  Père Jean-Philippe, Essais (broché). Biographie. Paru en 08/2012 : 22€

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *