Recto verso

Recto verso

Par Slemnia Bendaoud

Publié le 30/11/11
Collection Classique
(…) Si la plume est immortelle, la feuille bien écrite est un formidable tableau d’art. Un vrai chef-d’œuvre, un véritable best-seller, un magnifique thriller ! Les deux survivent à leur maître, traversent le temps et les générations, disent des vérités tangibles et contribuent au progrès social sous toutes ses formes et nombreux aspects. La plume alerte va droit à l’essentiel du sujet traité. La feuille expressive traduit une idée-force que le temps ne pourra jamais effacer ni altérer. Alors que la première a pour métier d’écrire, la seconde a pour fonction ou vocation de servir de réceptacle à l’acte de transcrire. Et les deux réunies contribuent volontairement et fondamentalement à l’essor de l’art de dire : le droit, une vérité, la science, les apparences et les dessous de toute conscience… Et depuis que la plume est née, le monde renaît. Il le fait parfois bien a posteriori. À tout instant ! Lorsque les mauvaises consciences auront oublié des ères ou des séquences de l’histoire de la contrée, c’est plutôt cette feuille autrefois bien écrite qui demeure ce témoin privilégié de la vie, remplaçant au pied levé cette mémoire individuelle bien faillible ou très vieillie (…).