Rêves errants

Rêves errants

Par Dieulermesson PETIT FRERE

Publié le 16/07/12
Classique
Ce recueil raconte les rêves qui errent, fruits du mal du pays, du risque d’exister et de vivre au cœur des lendemains sans aube ; mais aussi de l’espoir qui peut fuir le temps d’un éclair comme l’amour peut grandir à chaque soleil qui naît.
Rêves errants est un cri d’angoisse contre la bêtise humaine, la peur de l’oubli et l’indifférence du monde. Mais c’est aussi un hommage à l’espoir déchiré et la ville à (ré) inventer, à la nuit réconfortante pleine d’espérances et de lumières et au jour qui refuse de poindre. Une pause pour scinder le temps et habiter le rêve.