Rose Mafia, Gérard Dalongeville

Rose Mafia, Gérard Dalongeville

 

 

 

 

Rose Mafia est la confession d’un homme, Gérard Dalongeville, meurtri par son propre parti, le PS.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Rose Mafia

J’ai toujours cru en mon parti, le PS. J’ai menti pour le protéger. J’ai subi l’enfermement, l’emprisonnement pour sauver un système. J’ai payé pour d’autres. Et un jour, j’ai dit : ça suffit ! »

« Ancien maire d’Hénin-Beaumont dans le Nord-Pas-de-Calais, Gérard Dalongeville a été poursuivi en 2009 pour détournement de fonds publics et placé en détention en maison d’arrêt pendant huit mois.

Sorti de prison, cet homme meurtri a décidé de parler pour la première fois ! Et de tout raconter sur les commissions versées au parti par des entreprises du nord de la France pour obtenir des marchés publics, sur des comptes au Luxembourg, sur l’enrichissement personnel de plusieurs responsables politiques, le clientélisme, le népotisme.

Gérard Dalongeville lève le voile sur les mœurs troubles des responsables socialistes dans le Pas-de-Calais, ne laisse rien dans l’ombre, décrit dans les moindres détails les petites combines et les grandes machinations, donne des noms, des dates, des lieux, des sommes.

Le résultat est effarant et ne manque pas de soulever des questions sur les pratiques des élus de ce pays ! Rose Mafia raconte une histoire hors du commun. Ce livre va peut-être déplaire, sûrement choquer. Il est la confession d’un homme qui tente aujourd’hui de se reconstruire.

Rose Mafia, Gérard Dalongeville, Essai (broché). Livre politique. Paru en 02/2012 : 19,95 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *