Rowan Oak

Rowan Oak

Par Eutrope

Publié le 11/06/15
Collection Classique
« Rowan Oak, c’est le nom de la baraque de William Faulkner, en Louisane ». Une baraque blanche, au bout d’une allée d’arbres centenaires. Dans ce logis mythique, tel Ulysse à Ithaque, Faulkner vit tranquille, entouré de ses livres.

Mais un soir, William commence un voyage initiatique… À Paris, il découvre que le métro est un organisme vivant. Il croise Hemingway à Ronda. En Limousin, un soir d’été, il discute avec les invités d’un bal masqué. Partout, il cherche à comprendre ce qui lui arrive et ce qu’il voit. Et quand il peut, il s’arrête et il contemple.

L’imagination et la contemplation : voilà les remèdes au cynisme ambiant ! car certes « On ne fait rien de sérieux si on se soumet aux chimères. Mais que faire de grand, sans elles ? » (Ces chênes qu’on abat, A. Malraux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *