Rue Vogler

Rue Vogler

Par Daniel Bastié

Publié le 26/04/12
Classique
Autant que ses romans, Daniel Bastié affectionne ses nouvelles où foisonnent des souvenirs et une partie de ses hantises. Il s’y baigne avec délectation et ouvre une série de portes qui culminent dans le fantastique ou dans ce que chacun peut avoir de plus sordide. Plutôt que de nous parler de grandeur, il arpente les sentiers de la bassesse humaine avec tout ce qu’elle possède de folie et d’inavouable. Au fil des pages, on découvre à chaque fois une fin surprenante, tour à tour horrible ou caustique. Quant au style, il parle une langue riche, bourrée de références et prête à tous les rebondissements.