Rupture

Rupture

Par Marie-Josèphe Guers

Publié le 12/06/15
Collection Classique
« On apprend avec l’âge que la salle du trésor est vide.

Pourtant, tout ce qui motivait vos espoirs, fondait vos amours, reposait sur cette certitude : là il y avait un joyau.

La salle du trésor est vide, je ne le savais pas à l’époque. J’étais naïve, authentique. Lui ne l’était plus. Lui… Je tairai son nom, il vit peut-être quelque part, répandant son charme délétère de séducteur impénitent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *