Rêves d’ombres

Rêves d’ombres

Par Catherine Cerdelli

Publié le 07/05/15
Collection Classique
Qu’est-ce qui se trame à l’ombre de La Closerie, à travers les habiles manœuvres et les rendez-vous secrets ? La brillante Amarante excelle à assurer le charme et la rentabilité des lieux. Ici, tout est luxe, calme et parfum de corruption. Après le drame et le scandale qui constituent l’arrière-plan du récit, les existences se font ou se détruisent. La Closerie, refuge pour la déroute de la très silencieuse Valérie, transition instructive pour Hilith, la courageuse, n’est bientôt plus qu’un souvenir que chacune va vivre à sa manière, habitée par ses propres fantômes. Éros, à travers l’illusion, le mensonge, le simulacre, n’est jamais tel qu’on le croit. Les ombres des personnages réels ou imaginaires nous convient à leur bal étrange, où se révèle une mystérieuse et bouleversante réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *