Sans aucune zone d’ombre

Sans aucune zone d’ombre

Par Marie-Laure Duval

Publié le 09/06/15
Collection Classique
L’espace du tableau est une scène toujours en mouvement, dont la couleur est le moteur. Jaunes, rouges, verts, noirs attaquent le regard, le captent, l’attirent, le fixent.

L’incessant corps à corps des figures cherche l’épuisement d’une jubilation qui explose dans les tâches lumineuses. Cette joie n’est pas une idylle mais une quête dont l’inassouvissement fait le bonheur. La couleur y acquiert un aspect symbolique, une leçon de mise en lumière.

L’auteure nous propose ici un livre truffé d’informations et écrit d’une manière subjective ; enrichi de poèmes. Un récit consacré au parcours d’un artiste peintre, l’histoire d’une genèse de la création. Un ouvrage formidable sur des périodes mystérieuses de la vie de Michel Folliot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *