Sexe, mensonges et médias, Jean Quatremer

Sexe, mensonges et médias, Jean Quatremer

 

 

 

 

Les médias seraient-ils de connivence avec les politiques ? Jean Quatremer brise les tabous avec Sexe, mensonges et médias.

 

 

 

 

La note de l’éditeur : Sexe, mensonges et médias

« L’affaire DSK » est le chant du cygne d’une certaine presse de connivence.

L’arrestation du directeur général du FMI, le 15 mai 2011, accusé de tentative de viol, a rompu la loi du silence et fait voler en éclats l’un des plus solides tabous de la sphère médiatique hexagonale : la vie privée des politiques.

Parfois complices, voire amis de nos dirigeants, les journalistes français savent se montrer généralement avares de révélations, et cette « amitié » prime trop souvent sur le devoir d’informer. Tous les politiques bénéficient de cette loi du silence, de François Mitterrand à Nicolas Sarkozy en passant par Jacques Chirac et François Hollande.

Jean Quatremer est l’un des très rares journalistes à avoir osé briser l’omerta en évoquant sur son blog, dès 2007, le problématique « rapport aux femmes » de Dominique Strauss-Kahn – ce qui lui a valu de vives critiques de la profession.

Si nos médias classiques veulent survivre, le dit doit être la règle et le non-dit l’exception.

Jean Quatremer est journaliste à Libération, anime le blog « Coulisses de Bruxelles » et est spécialiste des questions européennes.

Sexe, mensonges et médias, Jean Quatremer, broché. Livre politique. Paru en 03/2012 : 16,90 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *