Shems et Kamar

Shems et Kamar

Par Hind Fawzi

Publié le 24/04/15
Collection Classique
Dans un pays lointain, régi par la foi, la force et la sorcellerie, vivait un marchand de tissus qui, a priori, n’avait besoin de rien : il possédait de grands biens, en particulier l’amour d’une femme bonne et belle.

Lamine et Meryem étaient cependant sans héritier. Ils firent le tour du pays avec l’espoir d’avoir des enfants : les fkihs leur apprirent qu’ils étaient tous les deux stériles et que la réalisation de leur souhait relevait du miracle ou de la sorcellerie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *