Si loin tout ça

Si loin tout ça

Par Jean-Baptiste Leccia

Publié le 15/04/15
Collection Classique
« En me rendant à notre bridge, ce soir du 9 novembre 1989, bien décidé à ce que ce soit la dernière fois, j’appris par l’autoradio la nouvelle de la chute du mur de Berlin dont je savais qu’elle troublerait Youri, Casa et Doc Pacha tout autant qu’elle me bouleversait, faisant passer à la trappe mes états d’âme sur la poursuite de nos rituels. Ce fut pourtant notre ultime rencontre. Le cataclysme qui allait s’abattre sur nos têtes sera aussi inattendu que le processus déclenché à Berlin à 17h30. Quatre quinquagénaires allaient être rattrapés par leur passé».

Pour les journalistes, c’est un fait divers mystérieux. Pour la justice, une affaire délicate. Pour Jean-Baptiste Leccia, une manière de dresser un portrait sans complaisance de la jeunesse des années soixante. Toute la jeunesse ? Il ne sait pas. La sienne en tout cas… Et une thérapie pour aujourd’hui, entre dégoût et nostalgie.

Si loin tout ça ? Peut-être pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *