Si nous étions vraiment libres, nous ne saurions pas quoi faire

Si nous étions vraiment libres, nous ne saurions pas quoi faire

Par Adrien Marquez-Velasco

Publié le 20/05/15
Collection Classique
Depuis toujours, la question de la liberté fait débat. Néanmoins, Adrien Marquez-Velasco a pu constater que jamais l’homme n’a été si proche de la « vérité » depuis que Freud a développé sa théorie sur l’inconscient. Ce dernier a démontré que l’inconscient pouvait faire obstacle à la liberté de l’individu, au sens où il peut parfois agir plus par pulsion ou par réflexe que par réflexion volontaire. Pour l’auteur, tout part de cette théorie sur l’inconscient, et il essaiera de démontrer que Freud s’est arrêté « en cours de chemin »…

Adrien Marquez-Velasco affirme que l’inconscient est en fait omniprésent et que jamais nous ne pouvons choisir sans la préexistence d’une contrainte qui influence nos choix. Un bouleversement de notre existence même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *