Sic transit… Ainsi !

Sic transit… Ainsi !

Par Jean-Baptiste Munyarugero

Publié le 24/06/15
Collection Classique
Ainsi… Il n’y a pas que ce titre : mais, voyons cet ange et cette superbe citadelle, ô Tanger en bord de Méditerranée… et le délire de la voir : « De vous, je me souviens », il m’en souvient. Mais hélas, t’en souvient-il aussi ? Et l’ex-Mogador, ce n’est nullement l’actuelle Mogadiscio, mais Essaouira sur les bords de l’Atlantique, non pas sur les versants de l’Atlas ! Sic transit gloria mundi et je l’écris : Ut unum sint ! Pour que tous soient un : est-ce possible ? Un si beau rêve, si ce devait en être un. Et Fukushima, et ce poème-fleuve-là… Rien. Seulement ce rideau de nos peurs ! Songer et souhaiter la paix, la cohésion pour tous, je ne puis prétendre égaler ni approcher l’excellence et la grandeur de Monsieur Gray, qui s’adressa à ceux qui n’étaient guère : aux siens ! Ainsi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *