Six millions d’euros d’amour pur

Six millions d’euros d’amour pur

Par Philippe Ribagnac

Publié le 02/06/15
Collection Classique
Convaincu que l’amour désintéressé est le seul sens possible de la vie, le fils d’un avocat réputé meurt à 24 ans dans un accident en léguant l’intégralité de ses biens à une œuvre caritative. Son père, également féru de philosophie, s’oppose à la délivrance du legs par tous les moyens, en cherchant à prouver qu’un amour aussi « pur » est forcément illusoire…

Tout au long de ce contentieux implacable, chaque partie utilisera non seulement les ressources de l’arsenal judiciaire mais aussi -et surtout- les arguments des plus grands penseurs. En effet, tel qu’il est rédigé, le legs n’aura de valeur juridique que si l’on parvient à démontrer qu’un amour authentiquement désintéressé peut vraiment exister en ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *