Tournant d’une bataille à Eisenberg

Tournant d’une bataille à Eisenberg

Par Paul Peret-Meyssan

Publié le 20/04/12
Coup de coeur
Entre des années de bonheur et de durs moments de privations, René Delbès nous confie ici les vingt premières années qui ont marqué son existence. Durant les cruelles périodes de la Seconde Guerre mondiale, ce Corrézien de souche et de cœur nous fait ressentir au travers de son parcours ses profonds sentiments d’amour pour son jumeau.
Au-delà de sa propre histoire, nous ne manquons pas de découvrir un aspect de la fin du conflit qui n’a certainement pas échappé aux historiens avertis. En effet, par ses souvenirs ici révélés, René nous éclaire entre autre, sur certaines manœuvres et stratégies utilisées pour mieux peser dans le partage du Monde qui dura quarante-cinq ans.

Des moments de leur enfance aux camps de travail, cette biographie raconte le lien indéfectible entre des frères jumeaux pour qui la liberté ne pouvait se conjuguer qu’à deux.