Tu n’aurais pas dû

Tu n’aurais pas dû

Par José-Marie Lanéry d’Arc

Publié le 13/05/15
Collection Classique
Vous qui avez aimé La Guerre des boutons avec son légendaire P’tit Gibus, vous ne manquerez pas d’être touché, captivé, ému, par les mésaventures de notre jeune héros. Tour à tour victime impuissante, puis vengeur implacable, Hugues-Joseph alias « Zézette » nous fait vibrer par son courage, son intelligence, sa capacité à rebondir. Ce gamin de onze ans, vous ne pourrez plus l’oublier. Lorsque l’infirmière a dit avec commisération « Pauvre Zézette ! », elle était loin de soupçonner l’impact de ses mots. Ce surnom, empreint d’affection naturelle, provoqua diverses réactions dans son entourage. À dater de ce jour mémorable, Hugues-Joseph devint Zézette, et ce gentil sobriquet vogua sur des flots insidieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *