Un envol de fauvettes

Un envol de fauvettes

Par Edgart Faveur & Anne Tuno d’Ackin

Publié le 02/07/12
Classique
C’était à l’époque où la communication électronique n’avait pas encore fait ses ravages générateurs de fautes de syntaxe et d’orthographe.
Les deux héros de cet ouvrage écrit à quatre mains — comme certains virtuoses pratiquent le piano — étaient adolescents : elle mineure, lui majeur.
Ils se lièrent essentiellement par l’écriture traditionnelle qui, même naïve, ne trompe pas longtemps son monde…
Cela ressemble au roman d’une vie simple et authentique, sur le plan affectif, conquise de haute lutte, contre l’avis de tous.