Une Femme Chambardée

Une Femme Chambardée

Par Dominique Lancastre

Publié le 26/04/12
Classique
Helena, une femme abandonnée par son mari, est amenée à élever seule son jeune fils, Amédée. L’auteur nous brosse le portrait d’une société matriarcale où le rôle de la femme est de plus en plus présent dans la vie quotidienne. Une lutte permanente au quotidien avec les hommes. Un chômage grandissant, des problèmes d’adaptation dans une société à deux vitesses. Helena est atypique, peu bavarde ; on suit sa progression qu’à travers les descriptions qu’elle veut bien donner de ce qu’est sa véritable vie. À travers elle, on pénètre au plus profond de la société guadeloupéenne avec comme toile de fond l’éruption de la Soufrière de 1976. Éruption qui allait bouleverser toute la quiétude d’une île et chambarder les habitudes. Ce personnage se révèle passionnant pour le lecteur parce que suite aux vicissitudes de la vie, il devient progressivement athée. Or, dans une société antillaise où la religion catholique joue un rôle dominant c’est une situation presque inconcevable et qui de toute façon fait débat. Son regard sur la métropole est intéressant. La rencontre avec sa sœur partie, il y a des années puis son départ brutal ; autant d’événements qui font d’elle une femme chambardée, bousculée en permanence.