Une simple vie tome 1

Une simple vie tome 1

Par Bernard Morel

Publié le 12/06/12
Classique
A travers les siècles, les bibliothèques se sont enrichies de nombreux volumes témoignant de leur époque. Du roman à la fiction, du documentaire aux ouvrages historiques où de la nouvelle aux récits biographiques, c’est tout un impressionnant panel de diversités littéraires qui a captivé bon nombre de lecteurs passionnés par l’écriture ! Toutefois, les analyses des vécus se sont toujours limitées à ne décrire que les plus hauts personnages contemporains (rois, généraux, conquérants, dictateurs, politiques, comédiens, chanteurs, stars cinématographiques, animateurs, sportifs de haut niveau etc.) et bien sûr les plus prestigieux écrivains, devenus pour certains des « Immortels » à juste titre. Si des ouvrages de qualité ont eu le mérite de mettre certains d’entre eux en exergue, car leurs histoires présentaient assurément un intérêt évident ; combien d’autres, en revanche, sans consistance réelle ou insipide, n’ont recherché qu’à exprimer le sensationnel, laissant ainsi le lecteur sur sa faim ? Au travers de l’évocation personnelle, je souhaite défendre la mémoire de tous ces humbles et discrets congénères, au passé plus ou moins étoffé, qui sont restés dans le plus parfait anonymat. Des millions d’individus se sont succédé à travers les âges, sans que le moindre intérêt n’ait été retenu sur leur vie, par des épistoliers de renom, ou si rarement !
Dans ce premier volume, c’est tout un vécu analytique qui relate la vie de l’épistolier, de sa naissance jusqu’au service militaire, alors que la majorité n’était atteinte qu’à l’âge de vingt et un ans.