Une vengeance ordinaire

Une vengeance ordinaire

Par Alain Lalanne

Publié le 17/06/15
Collection Classique
Le jour se levait timidement sur la côte varoise, une forme flottait dans la piscine de la résidence « Les Mimosas ».C’était une forme humaine, le corps d’un homme d’une soixantaine d’années qui flottait, il semblait s’accrocher avec son bras gauche à l’échelle.

En cette heure matinale, personne n’avait remarqué cette présence macabre.

Christophe, le gardien de la résidence, se rendait sur son lieu de travail et ne se doutait pas qu’il allait vivre une journée qu’il n’oubliera pas de sitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *