Variations bucoliques

Variations bucoliques

Par François Rozé

Publié le 30/08/12
Collection Classique
Il y a eu cette flambée générale pour les sports d’hiver, comme une mode irrépressible. Nous en avons été victimes, comme tous les autres, au point d’acquérir un appartement dans un ensemble montagnard d’une station huppée. Snobisme oblige.
Quel enthousiasme pour les enfants et pour mon épouse volage ! A peine installée, la famille a éclaté. Journaliste célèbre, Marianne a retrouvé ses habitudes, ses copines, ses bars et ses flirts. Malgré tout, nous nous retrouvions sur les pentes, et la montagne gommait toutes nos divergences, pour un temps.
Petit à petit, notamment à cause de l’urbanisme anarchique, l’attrait de l’altitude a perdu de son charme. J’ai hâté notre retour vers une vision plus réaliste des vacances. En échange, nous avons bientôt opté pour une maison de campagne en plein Pays d’Ouche.
Pour un changement, c’était radical.
Marianne n’a pas apprécié.