Vendre : métier, art ou vocation ‘

Vendre : métier, art ou vocation ‘

Par Alain Boiret

Publié le 02/03/12
Classique
A un moment de sa vie, chaque jeune doit se décider sur l’orientation qu’il veut donner à sa vie. Il lui faut trouver un métier.
D’autres aiment s’instruire et sont capables de tenir avec efficacité toutes sortes de postes importants, intellectuels ou manuels.
D’autres étudient mal. Quand vient le temps pour eux d’aller gagner leur vie, ils sont souvent perdus. Alors de nombreux conseilleurs, qui pensent tout savoir, leur disent : « Tu n’as qu’à devenir vendeur ! » Ils les jettent dans l’arène des affaires sans savoir que le plus souvent ils les envoient au martyre.
L’auteur veut mettre un terme à cette grande « idiotie ». En expliquant ce qu’il a fait du temps où il était encore en activité, il propose certaines pistes de réflexion, agrémentées d’exemples, pour montrer que la vente, si elle est un métier, est encore bien mieux, un art voire une vocation. Néanmoins elle est un piège pour la santé mentale de celui qui s’y lance sans véritable intérêt.