Verbum Dimissum

Verbum Dimissum

Par Rosemary Villani-Ameri

Publié le 23/01/12
Coup de coeur
VERBUM DIMISSUM

* L’ Alchimiste

Métaponte – 497 av. J.C.

Fuyant la folie meurtrière de Cylon, Pythagore s’enfuit emportant avec lui un redoutable secret.

Paris mars 2010

Chantier de rénovation de la statuaire de Notre-Dame de Paris. Guillaume, compagnon- sculpteur, trouve un coffret caché dans le bonnet de l’Alchimiste. Dans la cassette, un arcane d’or : La Papesse. Une découverte qui entraînera le meurtre de son ami. Lui-même, ne devra d’avoir la vie sauve qu’à l’apparition d’un étrange personnage. Celui-ci le conduira chez un singulier professeur de la prestigieuse université de la Sorbonne. Là, les deux hommes lui dévoileront l’origine du coffret. Mais ces révélations ont un prix. Prix que le jeune homme va découvrir avec effroi : sa vie ! Une seule issue, retrouver les vingt-et-une lames codées que Bernard de Clairvaux fit reproduire à partir d’un jeu de Tarot archaïque, ramené d’orient en 1095, par les premiers croisés. Mais Guillaume n’est pas seul dans cette quête. Il va devoir compter avec le Collégiarius, l’ordre noir du Vatican, Rose-Croix, Francs-Maçons. Tous à la recherche du redoutable secret du philosophe mathématicien, détenu par celui que l’on appelle Le Passant. Sans oublier un pugnace lieutenant de police.
S’engagera alors une course poursuite sur des routes initiatiques oubliées de tous : le véritable chemin de Compostelle, l’occulte. Celui que l’on nomme Le Chemin de l’Etoile. Une voie jalonnée de dangers, d’épreuves, de passages, de révélations, où se mêlent alchimie et cultes anciens, qui bouleversera les certitudes de Guillaume et lui feront, peu à peu, accepter l’inacceptable…